RDC_Politique : Selon L. Mende, le rapport de la CENCO sur les morts survenus au cours des manifestations est moins crédible!

Kinshasa, le 21 Novembre 2017 (AICM_038).  Le Gouvernement de la RDC qualifie le rapport de la CENCO de « moins crédible ». En effet, selon le porte-parole du Gouvernement, L. Mende, le rapport de la CENCO publié ce lundi 20 novembre sur les morts survenus pendant les manifestations contre le pouvoir manque de précisions claires sur l’identification des présumées victimes.

La Cenco a publié un rapport, le 20 novembre à Kinshasa établissant un bilan négatif sur le nombre de personnes succombées par balles et des policiers qui ne réconforte pas le gouvernement. D’après ce rapport qui couvre la période allant du mois d’avril à Octobre 2017, 56 personnes ont été tuées dont 52 par balles tirées par les forces de l’ordre, une personne par le gaz lacrymogène et 3 policiers décédés par des manifestants lors des manifestations contre le pouvoir. Il faut ajouter au moins 105 personnes blessées, dont 87 par balles, et 355 cas d’arrestations par les services de l’ordre. Des dégâts matériels causés par les manifestants sont également peints dans ce rapport avec l’incendie de 2 bureaux et 4 jeeps de la police avec un magasin.  
 
Le Porte-parole du Gouvernement, L. Mende a réagi disant que ledit rapport est « moins crédible ». Dans son argumentaire, le ministre de média relève un déficit flagrant des précisions sur l’identité des présumées personnes qui auraient été tuées par les forces de l’ordre par balles. Dans une interview accordée à Actualité.cd, le ministre de la Communication a déclaré :
« Il est difficile de confirmer ou d’infirmer ce rapport, il n’y a aucun nom qui a été cité, le rapport parle de 56 personnes tuées mais ne donne aucune identité de ces personnes pour permettre au gouvernement de vérifier cela ».
Mireille Mpoyi_M2B   

google_ad_client: "ca-pub-1036301234082530", enable_page_level_ads: true });

Comments

Laisser un commentaire