RDC: Le président de la République Félix Thshisekedi est à Kigali (Rwanda) pour participer à la7ème édition de ‘‘Africa CEO Forum

Kinshasa le 26/03/2019(AICMonline). Le président de la République est à Kigali (Rwanda) pour participer à la 7ème édition de ‘‘Africa CEO Forum’’ consacré au secteur privé africain.  Cela après avoir assisté, au stade des Martyrs à Kinshasa, à la victoire qualificative des Léopards devant les Lone Stars du Liberia (1-0), pour la Coupe d’Afrique des Nations, Egypte 2019. Forum économique dont les travaux se clôturent ce mardi 26 mars.

L’acceptation de l’invitation de son homologue rwandais se situe dans sa volonté de redynamiser les relations bilatérales avec les pays de la sous-région des Grands Lacs, mieux tous les pays voisins de la République démocratique du Congo (RDC). Le premier des Congolais est à Kigali après Kampala. Il va également se rendre à Bujumbura au Burundi.

google_ad_client: "ca-pub-1036301234082530", enable_page_level_ads: true });

Le chef de l’État va non seulement faire le marketing de la RDC pour la relance économique du pays dont l’économie est extravertie et dépend fortement du secteur minier. Mais aussi chercher à avoir des soutiens dans la sous-région pour le développement et la stabilité de la RDC aussi bien sur le plan économique que sécuritaire.

Le numéro un congolais a commencé son premier voyage officiel par l’Angola où il a discuté avec son homologue angolais sur la relance de la coopération économique. L’accent a été mis sur le renforcement de l’emploi pour leurs citoyens respectifs afin de réduire l’immigration clandestine. Brazzaville, Windoeck, Addis-Abeba et Nairobi ont aussi reçu sa visite. En effet, il est déterminé à réaliser sa promesse d’axer la politique étrangère de la RDC sur une véritable approche de partenariat stratégique au bénéfice de la population congolaise.

Pour le chef de l’État congolais, cette tournée d’offensive diplomatique signifie que l’heure est venue pour la réalisation des projets concrets. Pour cela, il se résout à privilégier une politique étrangère axée sur le bon voisinage et le dialogue constructif avec les neuf voisins pour assumer la part de responsabilités de la RDC sur le plan de la stabilité régionale, notamment au sein de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL). Et cela, outre le bon voisinage, la vocation africaine, l’ouverture au monde sans exclusive, la coopération internationale et régionale mutuellement avantageuse et le règlement pacifique de différends, principes de base prônés depuis l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale en 1960.

Aussi ne ménagera-t-elle aucun effort afin de continuer à mettre en application les engagements auxquels elle a souscrit au terme  de traités et accords régionaux.

AICMonline

google_ad_client: "ca-pub-1036301234082530", enable_page_level_ads: true });

Laisser un commentaire