RDC: Izun Kakiak succède à Kalev Mutond à la tête de l’ANR

Kinshasa le 20/03/2019(AICMonline). Il en était jusqu’ici le numéro deux, le voilà désormais à la tête de l’ANR. Izun Kakiak a été nommé patron de l’Agence nationale de renseignements, aussi puissante que redoutée, en République démocratique du Congo. Il succède à Kalev Mutond, un très proche de l’ancien président Joseph Kabila.

Ce matin au quartier général de l’ANR, le personnel était plutôt content du fait que c’est un enfant de la maison qui a été promu à ce poste. Izun Kakiak est un ancien. Il a rejoint les services de renseignements au début des années 1980. Originaire d’Idiofa, dans la province du Kwilu, il a étudié à l’Université de Lubumbashi.

Un agent discret

google_ad_client: "ca-pub-1036301234082530", enable_page_level_ads: true });

C’est un homme effacé, un agent plutôt discret. D’abord intégré au département de sécurité intérieure, il a gravi tous les échelons : chef de bureau, chef de division, directeur adjoint, puis directeur avant d’être nommé chef du département de sécurité extérieure. Le tout dernier poste qu’il a occupé, c’est celui d’administrateur général adjoint de l’ANR.

Humaniser

C’est donc lui qui aura la charge d’humaniser les services de renseignements, suivant la promesse faite par le nouveau chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

Malgré une opinion plutôt favorable dont il jouit auprès du personnel de l’agence, certains activistes des droits de l’homme se disent inquiets et attendent de le voir à l’œuvre avant de le juger.

Il est soupçonné par certains d’avoir, d’une manière ou d’une autre, participé aux prises de décisions ayant conduit aux violations des droits de l’homme intervenues sous le mandat de Kalev Mutond, son prédécesseur.

google_ad_client: "ca-pub-1036301234082530", enable_page_level_ads: true });

Laisser un commentaire